Métallurgie. Les métallos auront des CDI… précaires

Les contrats à durée indéterminée de chantier s'appliquent désormais dans la métallurgie. Conclus pour la durée d'un projet, ils s'arrêtent à son terme. La CGT craint « la mort du CDI».

Que prévoit l’accord dans la métallurgie ?

La mise en oeuvre de « CDI de chantier ». Ces contrats à durée indéterminée permettent de recruter des salariés, parfois pendant plusieurs années, pour un projet précis dont le terme est supposé inconnu : le lancement d’un véhicule, d’une nouvelle gamme d’avions… Quand le chantier est terminé, l’employeur a le droit de licencier le salarié.

Les CDI de chantier sont pratiqués depuis les années 1970 dans le bâtiment. Les ordonnances Macron, adoptées fin 2017, autorisent l’ensemble des branches à en instaurer.

Lire la suite de l’article

Journal Ouest France – 16 Juillet 2018