Fleury-Michon fait le grand ménage dans ses gammes de produits

Bien décidée à aller de l’avant malgré des résultats 2017 en retrait, l’entreprise vendéenne poursuit sa transformation. Ses principaux leviers de développement en GMS ? L’apéritif, le renforcement des filières de qualité et du bio, et enfin le végétal.

Malgré des résultats 2017 en net retrait et un premier trimestre 2018 également morose avec un chiffre d’affaires en repli de 2,9%, Fleury-Michon voit loin, très loin. L’entreprise dirigée par Régis Lebrun est désormais organisée autour de trois pôles : un pôle international, un pôle de ventes avec services dans lequel sont notamment logées sa filiale spécialisée dans la livraison de repas et buffet en entreprise et également la start-up Good-Morning dédiée au petit déjeuner en entreprise, et enfin un pôle GMS libre-service qui pèse actuellement 600 M€

Lire la suite de l’article

LSA Commerce & Consommation – 5 Juillet 2018