Dispositif « Dinamic ». À peine dix ans et la chocolaterie a fait son beurre

À Candé, dans le Maine-et-Loire, Guisabel s’est développée de manière impressionnante. Une croissance aidée par le dispositif "Dinamic", déjà utilisé par 1 200 entreprises régionales.

« La méthode est géniale ! » Jacques-Olivier Martin, l’un des deux associés à la tête de Guisabel, ne mâche pas ses mots à propos de Dinamic Entreprises. En 2007, la chocolaterie était l’une des premières entreprises à tenter ce dispositif de soutien, géré par la chambre de commerce et d’industrie (CCI) des Pays de la Loire et financé par l’État, la Région et l’Union européenne.

Émergence de talents

Le concept : un accompagnement sur mesure, pendant neuf à douze mois, « pour que l’entreprise ait un rapport d’étonnement sur elle-même, qui lui permette de progresser », résume Jean-François Gendron, pilote du dispositif et président de la CCI Pays de la Loire. Le coût : 6 000 à 7 000 € pour l’entreprise, échelonnés sur huit mois. Soit un tiers du coût réel total du programme, après déduction des subventions. Plus de 1 200 entreprises des Pays de la Loire ont bénéficié du dispositif, depuis sa création, il y a dix ans.

Lire la suite de l’article

Journal Ouest France – 14 Janvier 2018